Coronavirus et climatisation : comment réduire les risques de contamination ?

A l’heure tant attendue du déconfinement suite à la crise sans précédent de l’épidémie de coronavirus SARS-CoV-2, de nombreuses questions restent en suspens quant aux conditions dans lesquelles aura lieu la reprise progressive de l’activité économique.

Les entreprises, commerces, collectivités et écoles qui s’apprêtent à rouvrir leurs portes s’inquiètent de savoir si toutes les précautions auront été prises pour garantir leur sécurité.

Au-delà de la distanciation sociale, des gestes barrières préconisés, des équipements de protection et du renforcement des habitudes sanitaires, se pose aussi la question de la désinfection des locaux.

S’il apparaît évident de nettoyer régulièrement les surfaces de contacts fréquents (tables, poignées de portes...), un équipement s’avère trop souvent négligé, qui pourtant va s’avérer essentiel dans les mois à venir : les systèmes de climatisation et de ventilation.

L’Association des Ingénieurs et techniciens en Climatique, Ventilation et Froid (AICVF) conclut ainsi son document sur le "conditionnement des bâtiments afin d'éviter la propagation du coronavirus (Covid-19) et du virus (SRAS-CoV-2) sur les lieux de travail" :

« À ce jour, il est indispensable de faire tous les efforts possibles pour limiter ces pandémies sur tous les fronts. Par conséquent, REHVA propose, en particulier dans les zones de « points chauds », d’utiliser le principe « ALARA » (aussi bas que raisonnablement réalisable) et de prendre un ensemble de mesures qui aident à contrôler également la voie aérienne dans les bâtiments (en dehors des mesures d'hygiène standard recommandées par l'OMS. »

L’un des points cruciaux de ces recommandations est de ne SURTOUT PAS COUPER LA VENTILATION, mais au contraire de s’assurer qu’elle jouera pleinement son rôle dans la prévention des risques de transmission du coronavirus.

Afin de vous aider à y voir plus clair voici nos 6 recommandations essentielles pour réduire les risques de contamination - mais aussi économiques ! - et rassurer le public amené à visiter vos locaux.

Nos 6 recommandations pour réduire les risques de contamination au coronavirus / covid-19 par climatisation ou ventilatioN :

  1. NE COUPEZ PAS LA VENTILATION !
  2. FAITES DÉSINFECTER VOTRE CLIMATISATION PAR UN PROFESSIONNEL
  3. FAITES VÉRIFIER VOS ÉQUIPEMENTS DE RÉCUPÉRATION DE CHALEUR
  4. FAITES RÉVISER ET ADAPTER VOTRE CLIMATISATION / VENTILATION AU RISQUE DE TRANSMISSION DU CORONAVIRUS
  5. AÉREZ RÉGULIÈREMENT VOS LIEUX DE TRAVAIL ET D’ACCUEIL DU PUBLIC
  6. FAITES SAVOIR QUE VOUS VOUS SOUCIEZ DE LA SANTÉ D’AUTRUI !

 

Services professionnels de décontamination de climatisation / ventilation !

Recommandation #1 : ne coupeZ PAS la ventilation !

coronavirus covid 19 climatisation recommandation 1 ne pas couper la ventilation250pxLe fait de plus en plus avéré que les systèmes de climatisation / ventilation puissent être un vecteur d’accélération de la propagation du coronavirus pourrait pousser certains à un geste simple mais faussement efficace : couper la ventilation.

Mais si cela est encore supportable au printemps, cette stratégie simpliste semble peu réaliste alors que se profilent les premières chaleurs de l’été, avec des records de température à la clé qui laissent entrevoir une probable canicule ainsi que ce fut le cas pour ces dernières années.

Par ailleurs, ce réflexe s’avère en fait contre-productif et même dangereux. En effet, comme l’explique le dernier document de Société américaine des ingénieurs en chauffage, en réfrigération et en climatisation (ASHRAE) :

« La ventilation et la filtration fournies par les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation peuvent réduire la concentration de SARS-CoV-2 dans l'air et donc le risque de transmission par l'air.

Les espaces non conditionnés peuvent provoquer un stress thermique chez les personnes qui peuvent être directement mortelles et qui peuvent également réduire la résistance aux infections.

En général, la désactivation des systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation n'est pas une mesure recommandée pour réduire la transmission du virus. »

Au lieu de couper la ventilation il faut donc suivre les recommandations suivantes.

Recommandation #2 : faites désinfecter votRe climatisation par un professionnel

tea covid vmc climatisation250pxLa première des mesures est la désinfection des systèmes de climatisation et de ventilation. Cependant, un nettoyage “traditionnel” ne suffira vraisemblablement pas à éliminer la menace du coronavirus.

Assurez-vous que le climaticien sollicité réalisera les opérations de désinfection avec un produit homologué bactéricide, fongicide, mais aussi et surtout virucide, c’est-à-dire agissant sur les virus enveloppés tels que le coronavirus SARS-CoV-2.

Le produit en question doit absolument répondre aux normes les plus strictes. En la matière, la seule et unique norme officielle reconnue pour l'efficacité de son action sur les coronavirus est la norme NF EN 14476.

A titre d’exemple, des flacons de gel hydroalcooliques distribués par la ville de Nice ont dû être rappelés en urgence car répondant à la norme EN 1276 et non EN 14476, et donc « inefficaces contre le virus Covid-19 ».

Par ailleurs, le produit désinfectant doit répondre aux normes EN 1650 et EN 1275 pour les propriétés fongicide (contre les champignons parasites), ainsi que EN 1040 et EN 1276 pour les propriétés bactéricide (antimicrobien et antibactérien).

Cette désinfection assurera que vous aurez pris toutes les dispositions pour vous protéger, protéger les salariés et tout visiteur ou client d’une contamination via la climatisation.

Le climaticien veillera en outre à procéder à nombres d’autres vérifications comme le nettoyage des unités intérieures et extérieures, des orifices d’entrée d’air et bouches d’extraction, ou encore la vérification de l'écoulement des eaux de condensats.

Recommandation #3 : faites vérifier vos équipements de récupération de chaleur

coronavirus covid 19 climatisation ventilation recommandation 3 verification equipements recuperation chaleur250pxL’association professionnelles REHVA note que « dans certaines conditions, des particules chargées en virus peuvent être réintroduites dans le bâtiment. Les systèmes de récupération de chaleur peuvent réintroduire des particules chargées en virus dans le circuit d’amenée d’air en présence de fuites ».

C’est pourquoi il est impératif de procéder à une vérification complète du système afin de respecter la norme EN 16798-3 : 2017.

Votre climaticien vérifiera que les échangeurs de chaleur rotatifs et / ou échangeurs de chaleur à plaques fonctionnent normalement et que les secteurs de purge sont correctement installés afin de maintenir les taux de fuite aux alentours de 1% à 2%.

Si cela est possible, le technicien pourra ajuster le réglage de pression voire le contourner entièrement (si le système est équipé d’un mécanisme de bypass) en cas de suspicion de fuites.

Ces opérations doivent impérativement être réalisées par un professionnel équipé de toutes les protections nécessaires, notamment des gants et un système de protection respiratoire.

Recommandation #4 : Faites réviser et adapter votre climatisation / ventilation au risque de transmission du coronavirus

coronavirus covid 19 climatisation ventilation recommandation 4 revision adaptation risque transmission250px

L’entretien des systèmes de climatisation et de ventilation mécanique est non seulement recommandé mais obligatoire ainsi que stipulé par l’Arrêté du 15 décembre 2016 relatif à l'inspection périodique des systèmes de climatisation et des pompes à chaleur réversibles dont la puissance frigorifique est supérieure à 12 kilowatts.

Outre l’entretien régulier après une désinfection complète des climatiseurs, gaines de ventilation et centrales de traitement d’air, une des recommandations principales concerne la circulation et le renouvellement de l’air ambiant.

Au du des dernières études scientifiques et recommandations professionnelles ou gouvernementales, un consensus s’est établi sur un précept incontournable : plus l’air est renouvelé, moins le risque est élevé de transmettre des particules infectées par le coronavirus.

En conséquence, votre technicien réalisera plusieurs vérifications et ajustements afin d’assurer un maximum d’air renouvelé dans vos locaux, notamment en modifiant le point de consigne du CO2, pour l’amener sous la valeur maximale de 400 ppm.

Si cela est possible, la reprogrammation des heures de mise en service permettra en outre à la ventilation de fonctionner à une vitesse optimale 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, ajustée selon l’occupation des locaux.

Il est ainsi recommandé de pousser la ventilation à sa vitesse nominale 2 heures avant l’ouverture des locaux puis de passer en vitesse réduite 2 heures après la fermeture.

L’intervention d’un technicien qualifié assurera votre conformité avec la réglementation en vigueur et les recommandations officielles spécifiques au coronavirus, mais de surcroît vous apporterez en outre une réponse proportionnée aux inquiétudes légitimes de vos collaborateurs, partenaires et clients.

Enfin, sachez qu’un entretien régulier de vos climatisations permet de réaliser de substantielles économies d’énergie, sans oublier de prévenir toute défaillance qui arrive généralement au pire moment !

Recommandation #5 : aéreZ régulièrement vos lieux de travail et d’accueil du public

coronavirus covid 19 climatisation ventilation recommandation 5 aeration reguliere lieux travail public250pxLe risque de contamination par voie de climatisation ou ventilation mécanique est essentiellement circonscrit à la propagation de gouttelettes infectées d’une personne à une autre à l’intérieur des locaux.

Contrairement au milieu hospitalier par exemple, pour la plupart des entreprises, commerces, collectivités et lieux publics, la préoccupation principale est de renouveler l’air intérieur sans se soucier outre mesure d’apport d’éléments contaminants depuis l’extérieur.

C’est pourquoi, à titre d’exemple, le Haut Conseil de la santé publique recommande - outre le nettoyage et l’entretien des climatisations et ventilations, une stratégie de “sur-ventilation” c’est-à-dire l’aération ponctuelle (5 à 15 minutes selon le flux d’air) mais régulière par ouverture en grand des portes et fenêtres et tout autre point d’aération.

Bien qu’incompatible en concomitance avec la climatisation des lieux, l’alternance d’aération des lieux fermés avec les périodes de refroidissement - pour les locaux ne pouvant maintenir la climatisation 24/24 h et 7/7 j. - permettra un renouvellement régulier de l’air ambiant.

Ainsi, même dans le cas d’une présence temporaire de personnes asymptomatiques porteuses du coronavirus SARS-CoV-2, l’apport d’air neuf pendant les périodes de fermeture au public permettra une dilution visant à abaisser la charge virale dans les lieux concernés.

Recommandation #6 : faites savoir que vous vous souciez de la santé d’autrui !

coronavirus covid 19 climatisation ventilation recommandation 6 faire savoir communication email reseaux affichageComme tout nettoyage donne lieu à un certificat professionnel devant être envoyé aux autorités concernées, les commerces, restaurants et hôtels pourront simplement l’afficher en devanture pour rassurer leur clientèle.

En ce qui concerne les restaurants par exemple, il y a même fort à parier que nombre de clients seront plus intéressés par ce dernier que par les traditionnels affichages de guides type TripAdvisor, Guide du Routard ou La Fourchette !

On peut ainsi imaginer que dans un avenir très proche, ce type de certificat sera aussi voire plus important pour les clients que telle recommandation ou telle origine des aliments...

De la même façon que la vaste majorité des entreprises et commerces n’hésitent pas à communiquer sur les précautions prises pour assurer la continuité de leurs services pendant la pandémie, nous vous recommandons donc fortement de faire connaître par tout moyen disponible vos propres actions pour assurer la sécurité de vos salariés, collègues, visiteurs, partenaires et clients.

Tous vos interlocuteurs seront ainsi assurés qu’absolument toutes les précautions ont été prises pour garantir leur sécurité face au dangers du coronavirus.

Au-delà des affichages sur place, n’hésitez pas à communiquer par e-mail, sur les réseaux sociaux pour informer vos interlocuteurs et clients des mesures prises pour leur santé et leur sérénité.

 

Services professionnels de décontamination de climatisation / ventilation !